Energies

La Construction de 2 Hydroélectriques en Côte d’Ivoire, le projet arrêté

Avatar
Ecrit par whiteci

Les travaux de deux projets hydroélectriques d’une puissance de 150 Mw chacun viennent d’être arrêtés à cause d’un conflit entre actionnaires.

La société Platinum Power, développeur Marocain privé qui s’occupe de tout ce qui est énergie renouvelable, se trouvent dans un engrenage, qui l’oblige mettre en veilleuse la réalisation de deux projets de construction de deux hydroélectriques en Côte d’Ivoire.
Cette société dirigée par Omar Belmamoun, le PDG et actionnaire à hauteur de 42% et introduite en Côte d’Ivoire en 2015 par des opérateurs économiques nationaux, ne peux pas faire face à ses obligations, à cause d’une mauvaise gestion de la part du Patron.

Ce dernier accusé d’abus de biens sociaux, n’a pas payé les salaires depuis plusieurs mois et les cotisations sociales des employés.
Aujourd’hui, la représentation locale ivoirienne de l’entreprise Platinum Power a fermé ses portes et son administrateur a démissionné.
Du coup, la construction des barrages hydroélectriques de Tayaboui et de Gao de 150 Mw chacun que la Société a signé avec les autorités ivoiriennes, est menacée.

Depuis deux ans les travaux de développement de ces deux projets sont arrêtés. Chose grave dans cette aventure, c’est que le PDG rejetterait toutes solutions de sortie de crise proposées par l’actionnaire majoritaire, le Fonds d’investissement américain Brookstone.
A la réalité, la recapitalisation de la Société serait la solution des déboires que vivent en ce moment le PDG.

Malheureusement cette option sérieuse va à l’encontre des intérêts d’autres actionnaires, qui verraient leurs participations « maigrir ».
Pour mettre tout le monde à l’aise dans cette affaire, le tribunal de commerce de Casablanca au Maroc, a été approché pour le règlement définitif. Pour permettre aux populations de ces deux localités ivoiriennes, Gao et Tayaboui d’avoir afin leur Barrage hydroélectrique.

A propos de l'auteur

Avatar

whiteci

Laisser un commentaire